Actualité

Quelles sont les études à suivre pour pouvoir devenir architecte d’intérieur ?

Il n’est pas toujours évident de savoir quelle voie prendre et quelles études suivre pour pouvoir exercer un métier donné. Aujourd’hui, nous allons nous aborder un métier très prisé et qui ne cesse de faire des émules au fil du temps à juste titre, le métier d’architecte d’intérieur. Au cœur de beaux projets dans le domaine de l’immobilier, l’architecte d’intérieur peut rénover un intérieur comme peu de gens qui n’y ont jamais fait appel peuvent l’imaginer. Voyons donc comment faire de ce métier prenant votre quotidien, notamment en matière d’études scolaires ainsi que d’études plus poussées par la suite si c’est une piste qui vous attire tout particulièrement. Nous verrons enfin quelques-unes des perspectives d’évolution possibles pour les personnes qui sont devenues des architectes d’intérieur.

Les études du cycle initial (généralement jusqu’au baccalauréat)

études à suivre pour pouvoir devenir architecte d’intérieurContrairement à de nombreuses idées reçues, le métier d’architecte d’intérieur (à la différence du métier d’architecte « tout court ») n’est pas soumis à un diplôme spécifique pour pouvoir être exercé. À partir de là, cela veut dire que vous pourrez tout à fait vous orienter vers l’architecture d’intérieur dans le cadre d’une reconversion professionnelle si vous aviez à l’origine choisi une tout autre voie et cela veut dire aussi que vous pouvez vous orienter après les années lycée, voire au-delà en poursuivant si vous le souhaitez vos études généralistes. En d’autres termes, il n’y a pas un bac architecture comme expliqué dans cet article et vous pourrez tout à fait choisir de vous orienter vers cette discipline que vous ayez eu un baccalauréat scientifique, économique et social ou littéraire.

Les études pour apprendre spécifiquement ce métier

Comme nous venons de le voir, il n’y a pas d’études spécifiques reconnues par l’État comme étant indispensable pour pouvoir exercer le métier d’architecte d’intérieur.

Ce n’est pas pour autant qu’il n’existe pas d’études spécifiques qui vous forment à ce métier, notamment auprès d’établissements privés spécialisés dans les métiers de l’aménagement d’intérieur. Ainsi, une formation professionnelle suivie auprès d’un établissement spécialisé formant au poste d’architecte d’intérieur sera un moyen idéal pour pouvoir acquérir les savoirs et les savoir-faire dont vous aurez besoin pour votre quotidien futur une fois que vous serez en poste. Des programmes calibrés de ce type sont généralement conçus pour vous apprendre à la fois les aspects théoriques, mais aussi les aspects pratiques de votre futur métier.

Quelle évolution possible pour un architecte d’intérieur ?

Outre les aspects relationnels et un quotidien varié et passionnant, l’architecte d’intérieur peut envisager plusieurs perspectives d’évolution s’il le souhaite.

Déjà, le fait qu’il / elle soit amené(e) à chapeauter des équipes lors de la réalisation de certains projets font de lui ou d’elle un(e) décideur(euse) ce qui ouvre à d’autres perspectives que celles de la même branche comme un poste de maître d’œuvre. Un architecte d’intérieur peut en effet s’orienter vers des métiers du management par exemple. Autre piste qui fait elle aussi de plus en plus d’émules, celle de se lancer à son propre compte. En effet, les métiers de l’aménagement d’intérieur dont celui d’architecte fait partie intégrante sont plus que jamais ouverts à la création d’entreprise.

5/5 - (1 vote)